J'AI PERDU ALBERT
by Didier Van Cauwelaert

Chloé est possédée par l’esprit d’Albert Einstein. Ce dernier lui permettant de voir l’avenir, elle en fait son métier et devient un médium de grande renommée. Jusqu’au jour où Albert, fatigué de voir Chloé se servir de lui pour s’enrichir égoïstement, décide de changer de corps pour retrouver un esprit plus humanitaire : celui de Zac. Zac, voulant se débarasser de cet ectoplasme dérangeant, essaie par tous les moyens de persuader Albert de retourner chez Chloé dont la situation décline à vue d’œil. Mais ils ne sont pas au bout de leurs peines...

SCREENPLAY

Didier Van Cauwelaert

PRODUCTION

Climax Films - Olivier Rausin

CO-PRODUCTION

Angelus Production - Virginie Visconti
Studio Canal

Director

Didier Van Cauwelaert

Didier van Cauwelaert commence à écrire à sept ans1. Dès son jeune âge, il envoie ses ouvrages à des maisons d'éditions et essuie de nombreux refus1. En 1982, alors qu'il a vingt-deux ans, son premier roman Vingt ans et des poussières est publié aux Éditions du Seuil. Ses trois romans suivants sont publiés chez cet éditeur.

Son roman Un objet en souffrance en 1991 marque son changement d'éditeur, il rejoint les Éditions Albin Michel. Malgré l'obtention de divers prix tout au long de sa carrière, on retient principalement le Prix Goncourt en 1994 pour Un aller simple.

Auteur prolifique, il a écrit plus d'une vingtaine de romans ainsi que plusieurs pièces de théâtre et spectacles musicaux.

L'auteur se qualifie de « romancier de la reconstruction1 ». Ses ouvrages pour la plupart abordent la construction de gens en difficulté, en souffrance. Il prétend aussi être le produit de ses livres et non l'inverse. Il cite pour maîtres d'écriture des figures de l'écriture, notamment Marcel Aymé et Romain Gary.

Didier van Cauwelaert a également travaillé pour le cinéma en tant que scénariste pour deux films.

En mars 2009, il est candidat à l'Académie française au fauteuil de Maurice Rheims. Les « Immortels » lui préfèrent François Weyergans. Il est de nouveau candidat à l'élection du 14 novembre 2013, déclarée blanche (aucun candidat élu faute de majorité).